/ / Démolition – Semaine 1

Démolition – Semaine 1

with 5 commentaires

Voici quelques photos de la première semaine de démolition. toute la brique extérieure a été enlevée, les fenêtres ont été démontées (on en conserve 2 pour faire une petite serre dans le futur jardin, et on conserve quelques moustiquaires pour des projets “recup”). Les murs porteurs ont été démontés et remplacés par des étais en attendant les nouvelles poutres et poteaux, la partie ouest du plancher du rez de chaussé a été démontée car il était vraiment plus assez de niveau et méritait d’être plus que rénovée. L’isolant de fibre de verre en vrac du toit a été retiré, non sans mal! Cette opération a été faite par un spécialiste en isolation et non par les démolisseurs habituels car cette fibre pique beaucoup et est très pénible à manipuler. Le gros est parti mais il reste à aspirer la couche de fibre déposée un peu partout dans la maison.

Le gravier présent sur le toit a été mis en tas dans un coin du jardin et sera réemployé à reboucher la descente de garage.

Cette semaine, la structure du toit doit être démolie et les nouvelles poutres du sous-sol devraient être installées.

La cloture qui sécurise le chantier devrait être installée aussi et recevra le panneau d’information des travaux; LEED, PassivHaus, permis, architecte, entrepreneur et le lien vers le site.

Maintenant bien amorcé, on a un peu de mal à s’imaginer cette maison une fois terminée… La patience est de mise… Des choix vont être fait quand aux différents fournisseurs.

Petit contretemps toutefois, ben, oui, sinon, se serait trop facile!! La banque se fie à l’évaluation d’une firme afin d’établir le montant prêté. Cette dernière à évalué la future maison en deçà de son coût de construction. Nous attendons le rapport d’une autre firme en début de semaine.

Pour comprendre, Il y a une différence avec la France quand aux prêts immobiliers… Ici, cela fonctionne uniquement par hypothèque, la banque prête en fonction de la valeur du bien et non de son prix d’achat (ou présentement du cout des travaux). En France, on regarde la capacité de remboursement essentiellement. Donc, contretemps mais on devrait trouver vite une solution!!!

Dans l’échéancier, (en ajoutant une petite marge) nous avons prévu d’avoir les clés et déménager en plein milieu de l’hiver, (on aime les choses simples, on vous l’a dit? 😉 )

A bientôt pour la suite des travaux!!

 

5 réponses

  1. christine Lhotellier
    | Répondre

    Bravo pour ce beau projet ambitieux … Ça sera sûrement magnifique et en tous cas bien pensé…. Je réponds aussi pour communiquer un peu avec vous ….. J’ai donné le lien à Guillaume qui trouve cela intéressant – ça va lui rappeler des choses ! Leur maison à Colombes était par contre une ” vilaine masure” et les travaux furent épiques …le résultat est très sympa – et me demande de vos nouvelles … Que je n’ai que par Annick … Je sais que vous êtes très occupés … Je ne vous oublie pas … Je vous embrasse tous les 4 .

  2. Mamoune
    | Répondre

    Bravo , mais alors que de travail !!!! Il me tarde de voir le résultat …..

    • Deborah
      | Répondre

      moi aussi, il me tarde!! 😉

  3. Eric Blaise
    | Répondre

    Je suis venu ici pour voir comment le travail sur la maison est commencé. La maison passive qui est en fait sur place est plus supérieur que ce qu’il avait remplacer. malgré cela, l’ancien était plus durable, très solide dans sa construction. Quelquechose qui aura compliquer les choses c’est s’il y avait de l’amiante dans sa structure. Normalement il faut contacter les services d’un professionelle qui est liscenser pour l’enlever.

    • Damien
      | Répondre

      Bonjour Eric,

      Merci de votre visite ici!
      Pour répondre à vos questionnements, voici nos démarches,
      L’ancien était solide,vous avez l’oeil, c’est pour cette raison que nous avons gardé la fondation, et la structure des murs extérieur. Un ingénieur en structure a d’ailleurs fait son rapport pour cela. Quand à l’isolation qui n’était plus utilisable par sa vétusté, nous avons en premier lieu vérifier (et fait analyser) qu’il n’y avait pas d’amiante avant de l’enlever. Quand au toit, en l’enlevant, nous nous sommes aperçu qu’il était en état d’être changé, car mangé par des fourmis charpentières et en état de pourriture.

      En alliant l’ancien et les normes de construction passive et Leed, avec des réflexions poussées sur le choix de matériaux de bonnes qualité, nous avons réalisé une maison bien plus durable que beaucoup de maison “Code” existantes. Nous devons d’ailleurs remettre une liste de durabilité pour la certification.
      Je vous invite à nous poser d’autres questions si vous souhaitez plus d’informations. Cela nous fera plaisir de vous répondre.
      Bien cordialement.
      Déborah

Répondre à Damien Annuler la réponse